• oh mon dieu

                

    Jamais trop tard
    pour revenir d'entre les morts

     

    Ok, je viens de me rendre compte que je ne sais plus du tout écrire d'articles, c'est problématique. Vous ne pouvez pas savoir (ou peut-être que si, qui sait) à quel point c'est étrange de réapparaître de nulle part comme ça sur une plateforme qu'on a déserté depuis quoi, un an ? Deux ? Je ne sais même plus combien de temps ça fait. Vous savez cette impression bizarre quand on revient dans son ancien quartier lors d'une ballade et qu'on est envahie de souvenirs ? Bah c'est exactement ça! Et bordel, qu'est-ce que ça fait du bien d'être de retour.

    Eklablog ça a toujours été comme une famille pour moi, avec ses problèmes et ses bons moments, mais surtout avec les personnes qui le peuplait. J'y suis depuis mes 13 ans, il m'a vu grandir, il m'a vu développer mes passions, il m'a vu fangirler, il m'a vu dans mes périodes les plus cringes (et dieu sait qu'il y en a eu), dans mes moments les plus hauts comme les plus bas. Les amitiés que je m'y suis faite et dont j'ai malheureusement perdu le contact avec beaucoup resteront éternellement dans un coin de mon cœur. Vous ne pouvez pas me voir actuellement, mais je suis littéralement en train de pleurer en y repensant.

    Je ne sais plus exactement pourquoi j'ai commencé à m'éloigner, mais j'ai quelques idées à ce sujet. Le lycée m'a pas mal changé, voir même complètement en fait, quand je vois ce blog il me paraît si étranger, comme s'il ne m'avait jamais véritablement appartenu, il fait partie des rares fragments me restant d' "avant". J'ai longtemps admiré (et je le fais toujours, mais différemment) les personnes qui arrivaient à être entièrement transparents dans leurs blogs, ceux qui arrivaient à s'y confier comme à un journal intime. C'est quelque chose qui est très beau à mes yeux, cette capacité à mettre ses sentiments dans des paragraphes et de ne pas en avoir honte devant un public, même restreint C'est un objectif que je voulais atteindre auparavant, cependant j'étais trop anxieuse à l'idée que l'on n'apprécie pas ma réelle personnalité ou mes réelles histoires, alors je me suis créé une sorte de façade autant ici que dans la réalité, une distance avec mes véritables émotions, mes véritables envies. Ce n'était pas une décision intelligente, parce que le minimum d'anonymat que procure Internet devrait nous faciliter la tache pour s'assumer pleinement. Mais les temps ont changé, et je n'ai plus peur d'être moi-même. Ugh, ça fait très cliché comme discours, mais que voulez-vous, je suis une peu clichée.

    Ce blog est le mien malgré tout, il reflète quand même une partie de moi qui n'est pas totalement faussée par la volonté d'idéalisation dont faisait preuve l'ancien moi. Je ne sais pas si j'aurai le temps de faire autant d'articles qu'avant, ni même de reprendre une activité régulière après le confinement, mais toujours est-il que plein de nouvelles choses me passionnent aujourd'hui et ce serait sympa de les partager avec ceux qui accepteront de lire tout ça. J'ai énormément de nouvelles idées et j'espère que mises en pratique elles seront tout aussi excitantes !

    (je m'excuse aussi sincèrement pour les rp que j'ai laissé tombé)

     

    Comme dirait Elton John, the bitch is back !


  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Mai à 16:58

    ça fait grave bizarre de te voir réapparaître uwu

    J'espère que ta volonté d'idéalisation n'est plus là, je pense que c'est déjà pas mal que tu t'en sois rendue compte. 

    J'ai super hâte de te lire à nouveau <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :